RECHERCHE  
 

DES CAS DE TUBERCULOSE AU FOYER AFTAM DE GRAND CORMIER

Les rumeurs font état de cas de tuberculose avérés parmi la population du Foyer Aftam de Grand Cormier. Le Centre Aftam de Grand Cormier est situé à la périphérie de la Commune de Saint-Germain-En-Laye, plus près d'Achères-Ville, dans les Yvelines. Le Foyer est situé à 15mn de marche de la gare Sncf d'Achères Grand Cormier. Il est de 3 niveaux et composé de 4 structures d'hébergement : le Chrs(Stabilisation), le Cada (Centre d'Accueil pour les Demandeurs d'Asile), le Relais (hébergement intermédiaire) et le Social (attente de logement). Environ plus d'une centaine de personnes. A l'image de la société, toutes les catégories d’âge s'y trouvent ; bébé, enfants, élèves, adultes, personnes fragiles, personnes âgées...
C’est un camp isolé, avec une population séparée, éloignée des villes, souffrant pour la plupart de l’exclusion et pour qui, faire les courses ou la moindre activité est un lourd fardeau quotidien. C’est dans de telles conditions, que la tuberculose, une maladie qu’on croyait avoir éradiquée, fait son apparition dans un grand pays comme la France.
Aftam le savait et l’a caché aux habitants, aux pouvoirs publics et n’a pris aucune mesure pour la santé des résidents et l’éradication de ce fléau.
« Non grata » révèle cela aux autorités afin que des mesures soient prises pour la protection des résidents et de la population française et demande la démission du Directeur de la structure Aftam de Grand Cormier et de son chef de Service qui savaient et qui n’ont rien fait, exposant ainsi la vie de leurs travailleurs sociaux et des résidents du Centre,, privilégiant dans leur rapport la dictature, le mépris à la qualité de vie et la considération des autres .

 

GNADOU Dano Zady
 

QU'EST-CE QUE LA

TUBERCULOSE ?

La tuberculose est une maladie infectieuse transmissible et non immunisante, avec des signes cliniques variables. Elle est provoquée par une mycobactérie du complexe tuberculosis correspondant à différents germes et principalement Mycobacterium tuberculosis (ou Bacille de Koch ; BK).

Autrefois soignée dans les sanatoriums, par des cures de soleil et plein air, elle a été réduite par les antibiotiques dans les années 1950, mais elle connaît un regain expliqué par l'apparition de souches multi-résistantes, et la maladie tue encore près de deux millions de personnes chaque année dans le monde (plus de 1,7 millions de victimes en 2004 selon l'OMS, l'organisation mondiale de la santé). En 2007, 9,27 millions de nouveaux cas ont été recensés par l'OMS.

La tuberculose pulmonaire (phtisie) est de loin la plus fréquente et la plus répandue, mais il existe des atteintes osseuses (mal de Pott, tumeur blanche du genou...), rénales, intestinales, génitales, méningées, surrénaliennes[1], cutanées (tuberculomes).


Source : Wikipédia

 

MANIFESTATIONS CLINIQUES

La tuberculose peut revêtir différentes formes selon la localisation du foyer infectieux. La tuberculose pulmonaire est la forme la plus fréquente et la source essentielle de la contagion. À partir du poumon le bacille peut diffuser dans l'organisme et causer d'autres atteintes, ganglionnaires, ostéo-articulaires, génito-urinaires... Les formes les plus létales sont les formes diffuses (miliaires) et méningées.


Source Wikipédia

 

LES DIFFERENTES TUBERCULOSES

Tuberculose pulmonaire

Tuberculose rénale

Péricardite tuberculeuse

Tuberculose génitale

Tuberculose osseuse

Tuberculose ganglionnaire

Méningite tuberculeuse

Journal - N° 3